See other templatesOur dealer in Liechtenstein

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Displays a list of tags that have been used in the blog.
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion
    Login Login form
14
Mai

LES ELECTRONIQUES LUA les amplificateurs à tubes intégrés de très grande classe.

Posté par le dans News
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 14104
  • Imprimer
  • PDF

LES ELECTRONIQUES LUA  les amplificateurs à tubes intégrés de très grande classe.

La Gamme des électroniques LUA est composé par intégrés 4545 GS Autobias , Sinfonietta MKII, Sinfonia GS et  Belcanto MK GS Autobias, préampli Reference Nr.7 GS (MM/MC) et les blocs mono Reference Nr.6 (130W), lecteurs CD/convertisseur 24 bits Cantilena MKII GS et Appassionato MKII CD/convertisseur

 

SINFONIA GS NOS 

Précision audio 

Lua vient de construire son plus puissant amplificateur à lampes. Maintenant, il en ressort non seulement plus de puissance, mais aussi une finesse accrue.

 

 

 

Zéro virgule zéro zéro … ; quand il est question de tolérance de composants, Helmut Lua devient enthousiaste. Le riverain du lac de Constance aime aussi à raconter qu’il possède le cas échéant la résistance de 1 kiloohm la plus précise de notre galaxie. Sous réserve d’une atmosphère certifiée, celle-ci peut servir de référence au plus fanatique de précision.

Pas de question : les produits de Lua profitent eux aussi de la croissance des exigences, avant tout l’amplificateur complet Sinfonia MK.III

 

 

 

Ainsi, Lua reste fidèle à son boîtier aux quatre colonnes en acier inoxydable, fait de métaux massifs et de verre à l’épreuve des hautes températures. Boulonnés séparément avec le panneau arrière, isolés au téflon et plaqués or, les branchements ne peuvent guère, eux non plus, être surpassés. D’autant que le Sinfonia offre départ maison deux boucles de magnétophone et une partie phono qui sert autant aux têtes de lecture MM qu’aux silencieuses MC et dont l’impédance et la capacité d’entrée peuvent être ajustées avec précision par micro-interrupteurs. Le spécialiste des « hauts de gamme » voit peut-être ici néanmoins matière à discussion. Pour les autres nouveautés, en revanche, il suivra Lua avec plaisir. Par exemple pour les pistes de la platine, à la courbure encore plus élégante, épaissies jusqu’à 70 + 7 µm, placages or compris. Cette platine porte dorénavant, fixés par brasage à l’argent, des condensateurs WIMA sélectionnés encore plus sévèrement, ainsi que des résistances à film métallique stabilisées en température. Lua a remplacé les duos de lampes de sortie 6550 par des paires semblables, mais accordées avec une précision plus grande. Et, grâce à un potentiel de référence obtenu par DEL, étalonné à plus ou moins 0,005 pour cent, des potentiomètres hélicoïdaux à 15 spires de la maison Bourns invitent à l’alignement du Bias le plus précis de tous les temps.

 

On a pensé à tout : le Lua à télécommande apporte la magie des lampes et une parfaite sécurité anti-contact grâce au panneau avant en verre épais. Quand la lampe à effluve est éteinte, les spires intérieures des transformateurs sont à la phase.

 

Celui-ci vaut certainement la peine dans le cas du Sinfonia, car Lua ne mesure pas seulement les lampes et les paires séparément, mais assemble tout un équipement de telle sorte qu’il en résulte une synergie optimale. Ce faisant, la double triode Mullard-Joint-Army-Navy dans l’étage d’entrée a vraiment beau jeu. Pendant qu’un système amplifie, l’autre l’aide pour la modulation d’après le principe « Shunt Regulated Push Pull ». Comme le montrent les diagrammes de mesure de stereoplay – ils semblent extraits d’un livre d’images –, la deuxième double triode, fournie par Soviec, a largement des réserves, que ce soit au splitting des phases ou pour l’excitation des KT 88.

 

De la chambre d’audition

 

 

Une visite excitante

« D’un amplificateur à l’autre, on n’entend guère de différence

 Le Lua MK.III fit cavaler un certain nombre d’enceintes. Tandis que son prédécesseur sonnait presque un peu prototypique, le nouveau Lua sut créer une ambiance merveilleusement équilibrée. La grande dame du Jazz Ulita Knaus manifesta sa reconnaissance par une voix pleine et nuancée, tandis que le Sinfonia permettait aux graves de s’épanouir entre un noir d’encre et un cantabile empreint de tendresse. Au-dessus de cela, les timbaliers pouvaient faire frissonner leurs instruments à volonté, le Lua les transmettait d’une façon moins tatillonne que naguère, mais complètement dégagée et décontractée. Des sonorités matures, sans accroc ni stress : le Sinfonia MK.III récompense la méticulosité de son planning.

 

Pas de place pour encore plus de fer ! Le Lua Sinfonia MK.III avec l’alimentation Gigant , la bobine de filtrage du courant d’anode, et les transmetteurs. En dessous s’empilent les coûteux condensateurs électrolytiques Vishay/BC, de haute qualité et à l’épreuve des hautes tensions.

 

 

 

La Sinfonia est équipé d’un testeur phase intégré qui facilitera la bonne « orientation » de la prise secteur.

Module Phono exceptionnel en MC avec un souffle minimum, d’une richesse Harmonique sur les timbres, une consistance, fluidité.

Sinfonia impose un réalisme sonore en 3D sans effet de projection. Les tubes KT88 au service de la transcription musicale avec toute sa richesse et générosité de résolution.

 

Les étages d’entrée  s partir des triodes NOS Mullard CV4024, NOS 12AX7 montées en phase inversé et suivies par les NOS KT88, bien sélectionnées et ajustées pas LUA. Les capacités de Philips pour les filtres et  Wima /MKP10 les résistances de haute précision.  Pour éviter  la pollution des tubes Lua utilise quatre transformateurs indépendants.  Microprocesseur de gestion compense les tensions et corrige en temp reel.

 

Toutes les fonctions de choix de sources, réglage de volume, contrôle de la polarisation est sous la gestion  de la télécommande en boitier acier.

 

Avec les Tubes Gold Lion de General Electric la capacité sonore  de Sinfonia devient  sans frontières et compromis et un de meilleurs électroniques et amplis à tubes du marché Hi FI

 

N’hésitez pas nous demander si vous avez les questions tel. 06 52 09 59 27

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Notez cet article:
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité mardi, 26 septembre 2017

HI-END 2012 Munich

O2A lance sa gamme Ultime, composée de câbles ayant comme particularité une isolation électromagnétique absolue, d’être hyper-véloces et de bénéficier des connecteurs qui ont fait le succès de la marque                                                   

Regarder vidéo

HI-END 2011 MUNICH

Les câbles O2A reposent sur une philosophie bien précise avec des câbles pour la plupart plus fins que la moyenne, avec technologie “haute fréquence” et blindage thermique, décrits comme plus performants que la plupart des “gros” câbles.

Regarder vidéo

RESTEZ CONNECTÉS

Aller au haut